Le Renard au grenier est notre invité du mois

Aujourd’hui, nous accueillons Amandine, créatrice de l’entreprise “Le Renard au Grenier” qui a bien voulu se prêter au jeu du questions/réponses initié par Sonia pour le blog Coccibulle.

Bonjour Amandine, nous sommes très heureux de mener cette interview avec vous et ainsi pouvoir mieux connaître votre univers et votre entreprise “le Renard au Grenier”…

 

Sonia : Comment avez-vous eu envie de créer “Le Renard au Grenier” alors que votre première orientation n’était pas celle-ci ?

Amandine : Plus jeune, je bricolais souvent… mais quand je me suis lancée dans les études, j’ai oublié ce côté créatif et manuel qui a fini par revenir progressivement. Peu de temps après une formation complémentaire en graphisme, j’ai commencé à avoir des idées et l’envie de créer ma propre entreprise.

 

Sonia : D’où vous est venu ce joli nom « Le Renard au Grenier »?

Amandine : J’avais ce nom en tête un peu avant de me lancer dans la création. Au départ, je relookais des meubles et désirais lancer une entreprise dans le relooking de meubles.

J’avais trouvé ce nom avec l’animal totem « le renard » que je trouve particulièrement graphique à dessiner, et le terme de “grenier” symbolisait pour moi le côté « brocante ». Quand J’ai enfin osé me lancer dans le dessin et la création j’ai gardé ce nom auquel je m’étais attaché.

 

Sonia : Quels types de produits proposez-vous exactement ?

Amandine : Je propose des articles de papeterie (cartes, carnets, bloc-notes, semainier), des articles décoratifs comme des luminaires, appliques en bois, mobiles et des accessoires (broches, pochettes…).

En fait, j’utilise 3 matériaux : le bois, le textile et le papier. Chaque produit que je propose provient de mes illustrations que j’aime décliner et proposer sur différents supports. Dans l’avenir, mon objectif est de développer et de créer mes propres tissus…

 

Sonia : Je sais que vous avez à cœur de faire travailler les entreprises françaises, expliquez-nous un peu les valeurs et l’éthique de votre marque…

Amandine : En effet, cela me paraît important de travailler le plus localement possible (dans ma région en priorité)  même si parfois on se retrouve confronté à quelques difficultés, surtout quand on est une petite entreprise.  Je dirai que 80% à 90% de la production est faite en France, le reste en Europe. L’idéal serait que la totalité soit faite en France!  En ce qui concerne l’emploi des matériaux, je n’utilise que ceux d’origine naturelle.

 

Nous remercions Amandine pour son professionnalisme et sa gentillesse dans cette collaboration. Nous avons été très heureux de vous avoir parlé de cette jeune créatrice qui a beaucoup de talent. C’est un vrai coup de coeur de notre rédaction.

Nous vous invitons à aller découvrir sa boutique en ligne ici.

Merci d’avoir passé ce moment avec nous 😉

Nous vous souhaitons une très belle journée 😉

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *