Portrait : Ondine, Fondatrice de la marque de Tapis de Yoga YOGAMATATA

Ondine, jeune femme entrepreneuse, blogueuse engagée et passionnée de yoga est notre invitée sur le blog.

Elle a crée sa propre marque de Tapis de Yoga, Yogamatata, il y a peu et ça cartonne déjà !!

Tout le monde se les arrache et pour cause : ce sont des tapis en liège et caoutchouc naturel, avec une production contrôlée et éthique, et un packaging zéro déchet.

Ondine a très gentiment accepté de venir répondre à nos questions pour vous expliquer le parcours et les valeurs de Yogamatata.

 

Sonia : Bonjour Ondine. Comment as-tu eu l’idée de créer Yogamatata ?

Ondine : Bonjour Sonia. C’est un peu un heureux concours de circonstances ! Je pratiquais le yoga avec passion depuis environ 2 ans. En parallèle, j’étais déjà engagée dans un mode de vie plus responsable : je fabriquais mes savons, mes cosmétiques, mes produits d’entretien, j’étais devenue végétarienne et je privilégiais les produits biologiques et locaux. J’étais aussi passée à la mode éthique et à la mode de seconde main. J’avais même déjà lancé mon blog pour présenter ce lifestyle “green” qui me tient tant à coeur !

Alors quand j’ai commencé à en avoir assez de pratiquer mon yoga en pyjama sur une serviette ou sur un tapis prêté et que j’ai voulu m’équiper, en toute logique j’ai recherché des marques en adéquation avec mes valeurs : pour les vêtements de yoga, j’ai découvert de très belles initiatives, sincèrement engagées. Mais pour les tapis, je n’ai rien trouvé qui corresponde à mes valeurs. D’ailleurs, il faut le dire : le yoga (et le bien-être en général) est un gros business totalement envahi par le greenwashing : toutes les marques se disent écolo mais en vrai très peu font des réels efforts pour l’être ne serait-ce qu’un peu. J’ai donc eu envie de créer mon tapis de yoga idéal : beau, qualitatif et qui corresponde à mes valeurs ! Au même moment, je quittais mon emploi en rupture conventionnelle : les planètes se sont alignées, c’était le moment parfait. Alors je me suis lancée dans ce projet comme ça, sur un coup de tête, sans argent de côté, sans aucune formation à la gestion d’entreprise ni au commerce. Rétrospectivement, c’était complètement naïf et j’avais toutes les chances de me planter. Finalement, j’ai bien galéré mais j’ai réussi, et sur ce chemin j’ai énormément appris ! Aujourd’hui nous sommes deux, avec mon associée Johanna qui est une nana au top !

 

Sonia : Quelles sont les valeurs que tu souhaites véhiculer à travers Yogamatata ?

Ondine : Mon souhait avec Yogamatata est tout simplement de permettre à chacun d’avoir un tapis de yoga en cohérence avec ses valeurs d’éthique et d’éco-responsabilité. 

Je n’ai pas la prétention de changer le monde avec des tapis ni même de proposer des produits parfaits, mais avec Johanna nous faisons de très gros efforts pour faire le maximum avec le peu de moyens que l’on a, et nous avons hâte d’avoir plus de moyens pour faire encore plus ! C’est notre petite goutte d’eau, pour ceux qui connaissent l’histoire du colibri de Pierre Rabhi. 

En gros, Yogamatata ce sont :

– des tapis de yoga en matières végétales renouvelables qui ne nécessitent aucun abattage d’arbres (le liège et le caoutchouc naturel),

– une éthique de production contrôlée par une entreprise française et indépendante d’audit éthique

– le choix d’un fabricant conforme aux réglementations européennes (c’est plus rare qu’on ne pourrait le penser, car c’est plus cher),

– un packaging zéro-déchet en papier ensemencé fait par Papier Fleur, qui nous accompagne depuis les débuts du projet. Ce merveilleux papier se plante en terre, il fait pousser des fleurs mellifères !

– un don de 2€ pour chaque tapis vendu à l’association Mécènes et Parrains d’Abeilles afin d’ensemencer les friches agricoles françaises de fleurs des champs, pour le plus grand plaisir des insectes pollinisateurs,

– … et tout plein d’autres petits détails sympa que vous pouvez découvrir sur le site de Yogamatata !

Nous avons de très hautes exigences envers ce que nous faisons, et nous travaillons pour innover et faire évoluer l’univers super cracra du tapis de yoga vers plus d’éthique et d’éco-responsabilité. Cela prend du temps, de l’argent, et parfois de grands risques (on a failli perdre énormément d’argent sur notre projet de tapis en caoutchouc issu du commerce équitable, ça s’est joué à peu mais ça aurait été fatal à Yogamatata). Pour autant nous continuons notre R&D, en étant désormais plus méfiantes : il faut absolument toujours tout contrôler dans ce secteur plein de mauvaises pratiques ! 

Nous espérons que le succès de Yogamatata comme celui de plein d’autres marques engagées poussera les autres marques à évoluer, ce serait notre plus belle récompense ! Si nous pouvons le faire, les plus grosses marques le peuvent aussi !

 

Sonia : Où peut-on acheter tes magnifiques Tapis de Yoga ?

Ondine : Sur le e-shop de Yogamatata : https://yogamatata.fr/shop ! Les frais d’envoi sont offerts en point relais 🙂

Et vous pouvez suivre Yogamatata sur les réseaux sociaux:

Instagram.com/yogamatata

Pinterest.fr/yogamatata

Facebook.com/yogamatata

 

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir la jolie marque éthique Yogamatata.

N’hésitez pas à aller visiter son site juste ici.

 

Nous remercions Ondine pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Et nous vous souhaitons un excellent week-end 😉

Il y a 4 commentaires sur cet article
  1. Séverine 7 avril 2019 9 h 02 min

    Coucou Sonia. C’est une chouette interview pour une marque que je ne connaissais pas mais que tu as bien mise en avant et qui me fait très très envie ! Merci pour cette découverte.

    • coccibulle 7 avril 2019 16 h 45 min

      Coucou Séverine,
      Merci beaucoup ❤️ J’avais très envie de mettre en lumière tout le joli travail d’Ondine 😊
      Je t’embrasse 😘

  2. Virginie LAMIRAUX 9 avril 2019 9 h 09 min

    Coucou Sonia,
    c’est chouette que tu aies mis en avant cette marque que je trouve malheureusement trop peu présente sur les réseaux sociaux ou en boutique (il faut croire que plus tu fais les choses avec éthique plus c’est compliqué…).
    Belle journée!
    Virginie

    • coccibulle 9 avril 2019 11 h 02 min

      Coucou Virginie,
      Tu as malheureusement raison. Faire les choses de manière éthique est beaucoup plus compliqué et j’ai à coeur de parler de ces marques qui souhaitent travailler autrement justement 😉
      Belle journée à toi aussi 😘
      Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *